Récupérez les données de la communauté des conducteurs dans le nouveau service de cartographie

Grab Holdings a lancé sa propre plate-forme de cartographie qu’elle espère concéder sous licence aux entreprises qui ont besoin de services basés sur la localisation, telles que les opérateurs logistiques et les agences gouvernementales. L’opérateur de covoiturage d’Asie du Sud-Est vise également à déplacer son écosystème vers la plate-forme d’ici le prochain trimestre, de sorte qu’il n’a plus besoin de services de cartographie payants de fournisseurs tiers.

Appelé GrabMaps, le service de cartographie a été initialement conçu pour être utilisé en interne et répondre à son besoin d’une application hyperlocale, a déclaré Grab dans un communiqué mercredi. La société gère un réseau de partenaires chauffeurs et commerçants qui fournissent une gamme de services via son application, notamment la livraison de nourriture et d’épicerie, la livraison de colis, les trajets, les services de technologie financière et de paiement et la télémédecine. Elle opère sur huit marchés d’Asie du Sud-Est, dont Singapour, l’Indonésie, la Malaisie, la Thaïlande et les Philippines.

Avec le lancement de GrabMaps, il souhaite désormais exploiter un marché adressable de 1 milliard de dollars par an dans la région pour les services de cartographie et de localisation. Il cible les organisations qui utilisent des services basés sur la localisation sous une forme ou une autre, notamment les fournisseurs de services technologiques, les opérateurs de télécommunications, les opérateurs logistiques et les agences gouvernementales.

Offert en tant que service interentreprises (B2B), GrabMaps peut être concédé sous licence en fonction de trois couches de données principales : lieux, route et trafic, et imagerie. Ceux-ci offrent actuellement plus de 33 millions de POI (lieux d’intérêt) à travers l’Asie du Sud-Est, avec 4 millions supplémentaires à ajouter d’ici la fin de l’année, des réseaux routiers intégrés avec des données telles que les restrictions de virage, les péages et les limites de vitesse, et l’imagerie au niveau de la rue qui offrent des vues larges à 360 degrés à partir de positions le long des routes.

GrabMaps serait également disponible pour prendre en charge les outils de création de cartes, permettant aux entreprises clientes de l’utiliser pour créer leurs propres cartes. Grab a déclaré que sa caméra de cartographie Kartacam faisait partie de ces outils et faisait actuellement l’objet d’essais pilotes à Paris, Johannesburg, Dubaï et Seattle.

Grab a ajouté qu’il prévoyait de publier des API (interface de programmation d’applications) cette année ainsi que des SDK mobiles (kits de développement de logiciels) en 2023. Ceux-ci permettraient aux développeurs d’améliorer ou de créer leurs propres applications et capacités de géolocalisation en exploitant la technologie GrabMaps, comme le routage, fonctionnalités de recherche, de trafic et de navigation, a-t-il déclaré.

Grab visait également à ce que GrabMaps alimente entièrement son propre réseau d’ici le prochain trimestre, de sorte qu’il serait entièrement autonome et n’aurait pas besoin de s’appuyer sur des cartes payantes et des services basés sur la localisation de fournisseurs tiers. Le fournisseur utilise OpenStreetMap comme carte de couche de base via une licence de base de données ouverte.

GrabMaps fournit actuellement des données et des services basés sur la localisation à sept des huit marchés sur lesquels Grab opère, prenant en charge tous ses services verticaux sur ces marchés. La plateforme de cartographie traite 800 milliards d’appels d’API chaque mois.

Citant son étude de référence par rapport à une autre plate-forme de cartographie tierce, Grab a déclaré que son service de cartographie fonctionnait avec un taux d’erreur quatre fois inférieur, au cours duquel l’API n’a pas renvoyé de réponse précise, et une latence 10 fois inférieure en fonction du temps de réponse de l’API.

Il a déclaré que GrabMaps a tiré des données des commandes et des trajets servis quotidiennement, y compris les commentaires en temps réel des conducteurs tels que les fermetures de routes et les changements d’adresse commerciale. Son réseau de partenaires chauffeurs et livreurs fournit également des données, notamment des points d’intérêt, des images de rues, des noms de rues et des panneaux de signalisation en échange de revenus supplémentaires.

Le co-fondateur de Grab, Tan Hooi Ling, a déclaré : « Les ruelles et les rues latérales étroites communes aux villes d’Asie du Sud-Est n’apparaissent souvent pas sur les cartes conventionnelles, mais sont parcourues chaque jour par nos chauffeurs et nos partenaires de livraison. Nous avons investi pour transformer cette intelligence en un avantage concurrentiel, nous permettant d’offrir à nos utilisateurs et partenaires une excellente expérience, tout en favorisant l’efficacité et les économies de coûts pour l’entreprise.”

La commercialisation de la technologie de cartographie fait également partie des efforts de la société pour piloter ses offres de services aux entreprises, a déclaré Tan.

COUVERTURE CONNEXE