Comment faire tourner rapidement une machine virtuelle Linux avec Boxes |  ZDNet

Imaginez ceci : vous utilisez une distribution Linux et vous souhaitez déployer rapidement une machine virtuelle d’une autre distribution Linux à des fins de test ou pour disposer d’un système d’exploitation secondaire à utiliser pour des tâches telles que le développement, la formation ou simplement pour avoir un peu amusant d’essayer différentes distributions.

Une façon de procéder qui est considérablement plus facile que d’autres options consiste à utiliser Boxes, qui fait partie de l’écosystème de bureau GNOME et peut être utilisé pour faire tourner des machines virtuelles (VM). Vous pouvez créer autant de machines virtuelles que vous le souhaitez (tant que votre stockage local dispose de suffisamment d’espace).

Ces machines virtuelles se comportent comme des systèmes d’exploitation invités sur votre hôte, vous pouvez donc les utiliser pour vous connecter, installer des applications et faire à peu près tout ce que vous faites avec votre système d’exploitation hôte. La bonne chose à propos de ces machines virtuelles est qu’elles peuvent être créées et détruites facilement, donc si quelque chose ne va pas, vous pouvez supprimer la machine virtuelle sur laquelle vous travaillez et en démarrer une autre. Supposons, par exemple, que vous souhaitiez installer une application mais que vous n’êtes pas sûr à 100 % de la façon dont l’application interagira avec votre système d’exploitation hôte (ou si elle est suffisamment sûre pour être installée sur l’hôte, où résident vos données personnelles) ; faites tourner une machine virtuelle, testez l’application et détruisez la machine virtuelle sans endommager votre système d’exploitation par défaut.

Laissez-moi vous montrer comment faire exactement cela. Nous allons lancer une instance d’Endless OS en tant qu’invité sur Pop!_OS exécuté en tant qu’hôte.

Avant d’entrer dans le vif du sujet, vous devez d’abord vous assurer que votre matériel est capable de virtualisation. Pour ce faire, connectez-vous à votre bureau Linux, ouvrez une fenêtre de terminal et lancez la commande :

lscpu

Dans la sortie de cette commande, vous devriez voir quelque chose comme ceci :

Virtualization:                  VT-x

Si cette ligne apparaît, vous êtes prêt à partir.

Installation des boîtes

Les boîtes peuvent ne pas être installées par défaut, vous devrez donc peut-être d’abord l’installer. Vous pouvez le faire de deux façons. La façon la plus simple d’installer Boxes est d’ouvrir le Software Center (tel que GNOME Software sur GNOME ou Discover sur KDE) et de rechercher des Boxes. Une fois que vous avez localisé l’entrée, cliquez dessus, puis cliquez sur Installer (Figure 1).

Figure 1

boîtes1.jpg

Installation de Box sur Fedora 36.

Si vous préférez adopter l’approche de la ligne de commande, ouvrez une fenêtre de terminal et lancez l’une des commandes suivantes.

Pour les distributions basées sur Ubuntu :

sudo apt-get install gnome-boxes -y

Pour les distributions basées sur Red Hat :

sudo dnf install gnome-boxes -y

Une fois le logiciel installé, vous êtes prêt à lancer votre première machine virtuelle.

Créer une machine virtuelle avec Boxes

Ouvrez Boîtes à partir du menu de votre bureau. Dans la fenêtre résultante (Figure 2), cliquez sur + dans le coin supérieur gauche.

Figure 2

boîtes2.jpg

J’ai déjà créé deux machines virtuelles dans Boxes.

Dans la fenêtre contextuelle résultante (figure 3), faites défiler vers le bas et localisez le système d’exploitation Linux que vous souhaitez utiliser pour la machine virtuelle.

figure 3

boîtes3.jpg

Choisir un système d’exploitation pour la machine virtuelle.

Dans mon cas, j’utiliserai Endless OS Basic x86_64 (Live). Faites la sélection et Boxes créera automatiquement la machine virtuelle (cela peut prendre un certain temps, selon la vitesse de votre connexion Internet). Lorsque le téléchargement de l’ISO nécessaire est terminé (ce que Boxes fait automatiquement), configurez les options de limite de mémoire et de stockage en fonction de vos besoins et cliquez sur Créer (Figure 4) pour finir.

Figure 4

box4.jpg

Finaliser la création de la machine virtuelle en un seul clic.

Les boîtes démarreront automatiquement le nouveau système d’exploitation invité, où vous pourrez ensuite parcourir le processus d’installation (Figure 5).

Figure 5

box5.jpg

Installation d’EndlessOS en tant qu’invité dans Boxes.

Le déroulement du processus d’installation dépendra du système d’exploitation Linux que vous avez choisi pour l’invité. Une fois l’installation terminée, vous devrez redémarrer et vous pourrez ensuite vous connecter à votre invité.

Lorsque vous avez terminé d’utiliser la machine virtuelle, vous pouvez cliquer sur la flèche pointant vers la gauche (Figure 6) pour mettre l’invité en pause, puis fermer les boîtes.

Figure 6

box6.jpg

EndlessOS s’exécute en tant que machine virtuelle invitée dans Boxes.

Vous pouvez ensuite cliquer sur le lanceur de votre VM pour la démarrer à tout moment.

Et c’est aussi simple que cela de faire tourner une machine virtuelle Linux avec Boxes. Si jamais vous en avez besoin et que votre système d’exploitation hôte est Linux, Boxes est une excellente option qui nécessite beaucoup moins de configuration et de gestion que certains concurrents (comme VirtualBox).

Essayez Boxes et voyez si cela ne devient pas votre solution VM de choix sous Linux.