Fossé numérique : plus de 250 000 personnes en Caroline du Nord ne peuvent pas accéder à Internet faute d'infrastructure

RALEIGH, Caroline du Nord (WNCN) – Beaucoup de gens ne peuvent pas passer une journée sans utiliser Internet, mais tout le monde n’a pas le même accès.

La Caroline du Nord estime que 270 000 habitants de la Caroline du Nord ne peuvent pas du tout accéder à Internet car l’infrastructure n’est pas là. Près d’un milliard de dollars, provenant principalement du gouvernement fédéral et de certains États, sont consacrés à l’amélioration de l’infrastructure à large bande.

Kim LeQuire est responsable des ressources humaines chez Kornegay Family Farms and Produce dans le comté de Johnston.

Elle utilise Internet pour tout, de la surveillance à distance des produits au téléchargement de la navigation dans les tracteurs. Parfois, elle a dû dire aux clients qu’elle ne pourrait pas leur fournir quelque chose parce qu’Internet était en panne.

“Cela ne devrait pas prendre 30 minutes pour télécharger une photo”, a déclaré LeQuire.

Après que CBS 17 ait parlé à LeQuire, elle a appris que Spectrum étendait le service sur sa route, espérant qu’elle obtiendrait un accès Internet à son bureau et faciliterait son travail.

“Nous savons que l’équipement est là pour nous apporter plus d’Internet à haut débit – nous aimerions juste qu’il soit mis en place ici”, a-t-elle déclaré.

Nate Denny est secrétaire adjoint pour le haut débit et l’équité numérique au département des technologies de l’information de Caroline du Nord. Il estime que moins de 95 % des habitants de la Caroline du Nord ont accès à Internet haut débit.

Cela signifie qu’au moins un demi-million de personnes n’ont pas accès au haut débit.

Il a déclaré que l’accès est un problème à la fois dans les zones rurales et dans les villes, mais que le déploiement de la technologie actuelle dans les zones rurales est un défi de taille. Il a déclaré que les fournisseurs d’accès à Internet n’étaient souvent pas incités à étendre les lignes.

“Il y a des dépenses en capital considérables associées à la pose de la fibre ou au déploiement de la technologie sans fil fixe”, a déclaré Denny.

“Une opportunité unique” d’améliorer l’infrastructure à large bande

Denny a déclaré qu’il y avait une opportunité unique pour la Caroline du Nord de relever le défi – l’argent de secours COVID-19 du gouvernement fédéral.

La Caroline du Nord utilise 941 millions de dollars en fonds du plan de sauvetage américain et 30 millions de dollars en fonds publics pour la construction d’une infrastructure à large bande. Sur ce montant, 380 millions de dollars iront au programme de subventions GREAT, qui étend l’accès à Internet dans les zones rurales.

“Ces fonds de subvention sont destinés à changer les calculs afin que cela vaille la peine pour les fournisseurs d’accès Internet d’aller dans ces régions rurales de l’État”, a déclaré Denny.

En janvier, l’État a déclaré avoir élargi l’accès à 40 000 foyers et entreprises depuis le début du programme GREAT en 2018, dépensant 91 millions de dollars en fonds publics et privés, selon un communiqué de presse de l’État.

Cela représente en moyenne un peu plus de 2 000 $ par ménage. Denny a déclaré qu’il ne croyait pas que le coût soit trop élevé.

“Pour participer pleinement à l’économie moderne aujourd’hui, vous devez disposer d’une connexion Internet à haut débit, et je dirais donc que ce coût est assez important pour l’État et pour les habitants de la Caroline du Nord”, a-t-il déclaré.

Denny a noté que le projet de loi fédéral sur les infrastructures comprend 65 milliards de dollars pour améliorer l’accès à Internet aux États-Unis. Il a déclaré qu’avec l’argent fédéral, la Caroline du Nord obtiendrait 98% des ménages ayant accès à Internet haut débit (100/20 Mbps) d’ici 2025.

C’est une référence qui ne peut pas arriver assez tôt pour des gens comme les Pilkington qui vivent dans le comté de Johnston, qui disent que la navigation quotidienne sur le Web est un combat.

Le test de vitesse de Cameron Pilkington a montré une vitesse de 8,97/0,94 Mbps.

“Parfois, comme à la fin de la journée, nous voulons juste nous détendre et nous amuser, vous savez, faire notre truc et puis Internet nous empêche de le faire”, a déclaré Pilkington.

De l’argent pour l’infrastructure à large bande, 1 million de dollars vont à la cartographie. Denny a déclaré que cela aidera à se concentrer sur ce que les ménages ont et n’ont pas Internet.

Vous pouvez cliquer ici pour participer à l’enquête sur le haut débit de l’État et signaler votre vitesse Internet.

Cliquez ici pour en savoir plus sur le programme de connectivité abordable de la FCC, qui offre des réductions sur Internet aux ménages qui ne peuvent pas se le permettre.